top of page
album.jpg

ACHETER L'ALBUM

PLATEFORMES_blanc.png
se donner corps et âme à la musique

Description du projet

Composée par Bernard Riche et Thierry Pilote, l’oeuvre Musicae Se Totem Tradere dresse un pont entre la musique, la poésie, l’humanité et la foi.


La nécessité d’ouvrir les horizons et les coeurs tout en mettant en lumière le sens profond de l’être a tracé la ligne directrice de l’écriture. Tout comme l’oeuvre musicale Les tableaux d’une exposition de Moussorgsky, la pièce a été composée en plusieurs mouvements, chacun représentant les vicissitudes de l’être humain face à l’adversité de la vie, ce qui le singularise, lui échappe et le rattrape.


Le trio jazz formé de Bernard Riche à la batterie, de Yannick Rieu aux saxophones et de Frédéric Alarie à la contrebasse, symbolise la liberté et la folie. Le choeur annonce quant à lui le verbe et l’éloquence, tandis que la foi, la rigueur et la tradition sont évoquées par l’orgue. C’est l’orchestre, ultime incarnation de la poésie et de l’amour qui réunit et unit tous ces univers en un seul.

Présentation de l'oeuvre chantée

Le texte choisi pour le choeur est tiré du livre Le traité de la musique de Saint-Augustin : DE MUSICA. J’ai utilisé la partie où le maître s’entretien avec un disciple, évoquant parfois sous forme de prose la compréhension de la musique de l’époque.


Je me suis cependant penché sur la partie plus philosophique du texte, qui forme en quelque sorte la morale de l’ouvrage. Saint-Augustin y analyse entre autres les mouvements du coeur et de l’esprit humain ainsi que les mouvements des corps et de l’univers créés par Dieu, auteur de la loi qui assujettit les différents mouvements à l’ordre et l’harmonie entre ceux-ci.


En parallèle de cette analyse, j’ai écrit un court texte qui a été traduit en latin afin d’y apporter dans l’un des mouvements chantés de l’oeuvre ma vision plus personnelle de la musique et de l’être.

bottom of page